Archives par mot-clé : livre électronique

Le livre numérique au secours des libraires ?

Le livre numérique est souvent présenté comme étant un 'artisan' de la mort des libraires indépendants, des petits libraires de quartier au profit des grandes chaînes, des plate-formes de e–commerce (à la Amazon, …) et pourtant …

Quelques grandes maisons d'édition ont tenté une nouvelle initiative à l'occasion du dernier Salon du livre de Paris. En quoi consiste cette idée ? En fait, quand un acheteur acquiert un livre physique chez un libraire, il a la possibilité d'acheter également la version numérique du même ouvrage pour un montant relativement faible (+/- 20% du prix du livre papier). Comment ? Au moyen d'un code QR imprimé sur son ticket de caisse qu'il n'a plus qu'à 'flasher' au moyen d'un smartphone (ou mieux, d'une tablette). Cette solution d'achat 'couplé' est nettement plus avantageuse que l'achat de la version papier suivi de l'achat de la version numérique, d'autant que les versions numériques sont, malheureusement, encore bien souvent beaucoup trop chères (de l'ordre de 80% du prix de la version papier n'est pas rare).

Cela permet de conserver le rôle de conseil du libraire tout en lui offrant des revenus supplémentaires en l'incluant dans la 'révolution numérique'. Toutefois, on est en droit de se demander si beaucoup de lecteurs seraient/seront intéressés à acquérir deux versions différentes du même ouvrage … Il est vrai que le livre numérique vise un autre public, a une autre utilisation (plus nomade) que le livre papier mais, si le prix est attractif, cela pourrait marcher.

L'expérience est trop récente pour pouvoir tirer des conclusions dans un sens ou un autre mais cette initiative a le mérite de ne pas exclure les libraires de l'évolution technologique du livre. Petite réflexion complémentaire : et si les libraires vendaient des liseuses ?

How Is My Site?

  • Good (0%, 0 Votes)
  • Excellent (0%, 0 Votes)
  • Bad (0%, 0 Votes)
  • Can Be Improved (0%, 0 Votes)
  • No Comments (0%, 0 Votes)

Total Voters: 0

Loading ... Loading ...
Share

La boutique – Suite

Bonne nouvelle, le développement de la (future) boutique va bon train, pas trop de problèmes rencontrés, …

La boutique de l'Edition numérique européenne devrait être totalement opérationnelle au courant de la première quinzaine de janvier 2013. Les tout premiers ouvrages disponibles (au format ePub exclusivement) seront parmi les suivants (quelques-uns sont déjà représentés sur la boutique mais il n'est pas encore possible de les acheter) :

  • "Traité d'économie politique" de Jean-Baptiste SAY
  • "Discours de la méthode" de René DESCARTES
  • "Pensées" de Blaise PASCAL
  • "Sophismes économiques" de Frédéric BASTIAT
  • "Du contrat social" de Jean-Jacques ROUSSEAU
  • "USA – Textes fondateurs"
  • "UE – Textes fondateurs"

Nous espérons pouvoir très rapidement compléter cette 'librairie' initiale avec des textes comme le "Capital" de Karl MARX, "l'Esquisse de l’organisation politique et économique de la société future" de Gustave de Molinari, "De la liberté" de Stuart MILL, …

Comme nous souhaitons répondre le plus possible à vos attentes, n'hésitez pas à nous contacter pour nous suggérer des ouvrages à éditer/publier. (pour l'instant nous n'éditions et ne publions que des ouvrages du domaine public)

Share

TVA sur les eBooks : l’UE lance une procédure contre la France et le Luxembourg

Depuis un certain temps, la France et le Luxembourg appliquent aux eBooks (livres électroniques) le même taux de TVA réduit que pour les livres en version papier, ce qui, en soit, ne semble pas anormal.

Mais, au niveau européen, seuls les produits et services repris dans une liste officielle acceptée par les 27, peuvent être soumis au taux réduit (rappelez-vous la saga de la TVA sur la restauration) et, malheureusement, les livres électroniques n'étant pas (encore) repris explicitement dans cette liste, doivent être soumis au taux de TVA normal (soit 19.6% en France, 21% en Belgique, 15% au Luxembourg, 23% en Irlande, …). La raison invoquée par l'UE est que ces produits pouvant (et c'est l'essence même de ceux-ci) être téléchargés à partir de n'importe quel Etat-membre, appliquer dans certains pays le taux réduit revient à une concurrence déloyale entre Etats.

L'UE a donc initié une procédure d'infraction contre la France et le Luxembourg, leur enjoignant d'adapter leurs législations respectives pour appliquer le taux de TVA normal aux livres électroniques (eBooks).

La bonne nouvelle, c'est que le dossier de la TVA sur les livres électroniques devrait être examiné dans les cénacles européens en 2013 et qu'il y a de fortes chances que le taux réduit soit retenu, ce qui devrait favoriser l'essor des livres électroniques.

Share

Information pour les auteurs indépendants désirant publier des livres électroniques

Pour les auteurs indépendants, c'est parfois le parcours du combattant avant de parvenir à publier un ouvrage. Nous avons décidé de changer les choses et de faciliter grandement l'accès au monde de l'édition numérique.

En effet, publier un ouvrage dans un (ou plusieurs) format(s) numérique s) tels que ePub (pour l'iPad, les tablettes, les liseuses/ereaders) ou Mobi/KF8 (pour les Kindle d'Amazon et les applications de lecture sur PC/Mac/Android/…) est nettement plus rapide et, surtout bien moins coûteux que la filière papier : une fois l'ouvrage accepté, il 'suffit' de la convertir au format souhaité et il peut être mis en vente sur des plates formes telles qu'Amazon, iBookstore, … Le processus de conversion et de mise en ligne ne prend que quelques jours au lieu des semaines, voire des mois en cas de publication d'un livre papier. Quant aux coûts, ils se limitent, généralement (cela dépend du type d'ouvrage et de sa 'taille'), à quelques dizaines d'euros par format numérique.

L'Edition numérique européenne peut réaliser les conversions souhaitées, fournir (gratuitement) un numéro ISBN (pour identifier de manière unique l'ouvrage sur les différentes plate-formes de vente) et mettre les ouvrages en vente pour compte des auteurs indépendants ; et cela, sans investissement (lourd) et en réservant à l'auteur largement plus que 50% du produit des ventes .

Vous avez un livre déjà écrit, sous forme d'un fichier .doc ou autre, qui traîne dans votre ordinateur ?  Envoyez-le nous à info [at] e-ditions.eu et nous verrons ensemble, si nous pouvons le publier et, si oui, à quelles conditions.

Pour les inconditionnels de la version papier, nous envisageons, à plus ou moins court terme , un service d'impression à la demande ('print on demand'), ce qui permettra la réalisation et le vente de copies papier sans avoir besoin d'investir dans des stocks (et sans savoir, à l'avance, si ils seront vendus)

Share

La lecture des eBooks bientôt encore plus intéressante : une liseuse à moins de 10 EURO est annoncée !

Alors que les liseuses (eReaders) et autres tablettes connaissent un réel succès, et même un ‘boom’; à l’occasion de la foire du livre de Francfort, une société a annoncé une liseuse à 9,90 EURO, oui, vous avez bien lu : à moins de 10 EURO !!! On est loi des prix des tablettes à 3-400 EURO voire plus ou même des liseuses à +/- 100 EURO. Avec un tel prix, on a(ura) une liseuse pour le prix (voire moins) d’un livre papier (ou d’un eBook).

Mais, pour ce prix, la tablette en question ne dispose pas de toutes les fonctionnalités généralement présentes sur les appareils plus coûteux : pas de WiFi ni 3G, pas d’écran tactile, alimentation par piles/accus classiques, pas de rétro-éclairage, …

Le chargement des livres sur la liseuse se fait au travers de la connexion Bluetooth et au moyen d’une application Androïd.

Source : Le Monde en ligne

 

.

Share

Les Néerlandais et les eBooks

Une étude récente de la ' Koninklijke Vereniging van het Boekenvak' nous informe qu'un Néerlandais sur 10 lit chaque semaine un eBook et que, de ce groupe, 37 pourcents lisent exclusivement sous forme digitale.

De plus en plus de Néerlandais passent aux publications numériques et utilisent pour ce faire des ereaders, tablettes et laptops ; le ereader semble être le plus populaire chez les femmes et les plus de 50 ans alors que la lecture de livres sur smartphones est le plus courant sur les moins de 34 ans.

Deux tiers des lecteurs habituels de livres papeirs envisagent de passer aux eBooks tandis que 85 pourcents des Néerlandais qui ne lisent pas n'envisagent pas de commencer à lire des eBooks.

La très large majorité des sondés admet avoir plus de plaisir à la lecture d'un livre papier.

Et vous, que pensez-vous des eBooks ? en lisez-vous souvent ? 

.

Share

L’édition numérique en marche …

Voilà, le site d'e-ditions.eu se met en place, vous y trouverez, petit-à-petit, tout ce que vous souhaitez savoir sur l'édition numérique, les livres électroniques (eBooks), …

Nous sommes à votre service, n'hésitez pas à nous contacter pour toute question que vous pourriez avoir concernant la création, la conversion, la lecture, … d'eBooks (en particulier au format ePub qui est l'un des plus courants). Mais ne vous limitez pas à des questions, demandez-nous également de vous aider dans la transformation de votre fonds 'papier' en un fonds 'électronique' qu'ensemble nous mettrons en vente sur Internet (votre propre e-boutique, la nôtre et/ou les places de marché les plus importantes).

Share