Archives du mot-clé ePub

OFFRE SPECIALE DE RENTREE 2013

Offre de rentrée, uniquement du 16 septembre au 15 octobre 2013 ! 

Offre spéciale de rentrée :

Conversion de 10 ouvrages en eBooks au format ePub 

au prix forfaitaire de 750,- EUROS (HT) *

 

 

* : les conditions suivantes sont d'application :

  • pour toute commande passée entre le 16/09/2013 et le 15/10/2013
  • fichiers fournis aux  formats .doc(x), .RTF, .odt, HTML filtré ou .indd (pas de .PDF) (un seul fichier pour le corps d'un ouvrage)
  • MAX 250 pages (en moyenne) par ouvrage original (soit un MAX de 2.500 pages pour les 10 ouvrages)
  • MAX 5 illustrations/images/lettrines (en moyenne) par ouvrage (excepté les couvertures)
  • MAX 10 notes de bas de page (en moyenne) par ouvrage
  • Première de couverture (et éventuellement quatrième) fournie au format PDF ou JPEG (résolution >= 150dpi, Min 1200 px de haut )
  • ISBN fourni pour chaque ouvrage (l'ISBN 'papier' ne PEUT PAS être réutilisé)
  • paiement d'un acompte de 30% à la commande (soit 225,- € HT)

 

Note : pour tout ce qui n'est pas spécifié dans le descriptif de cette offre, nos conditions générales de prestations numériques sont intégralement d'application.

 

FacebookTwitterLinkedInGoogle+ViadeoPinterestTumblrEmailSMSShare

L’ePub3 ‘fixed-layout’ mal utilisé par certains éditeurs

Le nouveau standard pour livres électroniques, l'ePub3 prévoit, entre autres fonctionnalités, la possibilité de publier des livres numériques au format ePub mais avec une mise en page 'figée' (un peu comme le PDF) ; le but est, entre autres, de pouvoir conserver la mise en page des livres abondamment illustrés (tels les BD, livres d'art, …).

Mais, certains éditeurs, faisant appel à des prestataires de service peu respectueux des lecteurs, proposent des livres de texte (tels romans, essais, nouvelles, …) au format 'fixed-layout' et exclusivement dans ce format-là … Si l'ePub3 fixed-layout' est très intéressant pour des ouvrages à contenu enrichi (audio, vidéo, …), par contre, pour un roman ne contenant que du texte, il a plus d'inconvénients que d'avantages :

– comme la mise en page est figée, l'agrandissement de la taille des caractères entraînera un allongement des lignes pouvant conduire à ce que celles-ci sortent de la fenêtre de lecture, obligeant le lecteur à naviguer de gauche à droite et de droite à gauche (pour passer au début de la ligne suivante) pour CHAQUE ligne, ce qui rend la lecture on en peut plus inconfortable …

– à ce jour, seules quelques applications de lecture sur ordinateur ou tablette permettent la lecture de l'ePub3 tandis que les liseuses (ereaders) ne le permettent pas encore (en tout cas pas les plus courantes) et donc, ne proposer les ouvrages que dans ce format prive un grand nombre de lecteurs de l'accès à ces ouvrages …

Messieurs les éditeurs, pensez aux lecteurs avant de penser à votre propre confort et, si vous voulez être à la pointe du progrès en proposant des ouvrages au format ePub3, pensez également à les proposer au format ePub (2) et/ou Mobi/Kindle ! Les lecteurs vous en seront reconnaissants ainsi que votre comptable (plus de formats, signifie généralement plus de ventes …)

FacebookTwitterLinkedInGoogle+ViadeoPinterestTumblrEmailSMSShare

Kindle et ePub, incompatibles ? Pas toujours !

On oppose souvent le Kindle d'Amazon (le Kindle 'classique', pas le Kindle Fire qui est, en fait une tablette Androïd) et le format 'ouvert' de livres électroniques qu'est ePub mais, en fait, il est souvent possible de lire un ePub sur un Kindle moyennant quelques manipulations assez simples.

En effet, les deux formats sont assez proches, Amazon ayant basé son format propriétaire sur ePub auquel ont été rajoutées quelques spécificités (en particulier au niveau de la protection, les fameux DRM – Digital Rights Management).

Si vous ne trouvez pas le livre électronique dans la boutique d'Amazon et que vous le trouvez au format ePub chez un autre distributeur/libraire (électronique), vous pouvez l'acheter et lire sur votre Kindle : téléchargez l'eBook sur votre ordinateur (PC ou Mac), ouvrez-le avec l'application Kindle previewer (gratuite) qui va le convertir au format Kindle (si l'eBook est conforme au standard ePub) et vous pourrez l'envoyer vers votre Kindle (je l'ai fait, çà marche). Une autre solution, utiliser l'application Calibre (également gratuite) qui, non seulement, vous permettra de convertir votre eBook mais, de plus, vous donnera la possibilité de modifier certains éléments tels que la couverture, le type de caractère, ajouter une table des matières 'HTML' (visible dans l'eBook, contrairement à la table des matières classique qui est intégrée dans les métadonnées, …).

 

Remarques importantes :

  • la procédure décrite ci-dessus ne marche que si l'eBook n'est pas protégé par DRM (tel que le système Adobe)
  • les eBooks au format Kindle étant protégés par un système propriétaire, la conversion inverse est, théoriquement, impossible (sauf si vous cassez la protection, ce qui est 'illégal')

 

Et, si vous avez des problèmes de conversion d'eBooks, n'oubliez pas que c'est notre spécialité ….

.

FacebookTwitterLinkedInGoogle+ViadeoPinterestTumblrEmailSMSShare

La boutique – Suite

Bonne nouvelle, le développement de la (future) boutique va bon train, pas trop de problèmes rencontrés, …

La boutique de l'Edition numérique européenne devrait être totalement opérationnelle au courant de la première quinzaine de janvier 2013. Les tout premiers ouvrages disponibles (au format ePub exclusivement) seront parmi les suivants (quelques-uns sont déjà représentés sur la boutique mais il n'est pas encore possible de les acheter) :

  • "Traité d'économie politique" de Jean-Baptiste SAY
  • "Discours de la méthode" de René DESCARTES
  • "Pensées" de Blaise PASCAL
  • "Sophismes économiques" de Frédéric BASTIAT
  • "Du contrat social" de Jean-Jacques ROUSSEAU
  • "USA – Textes fondateurs"
  • "UE – Textes fondateurs"

Nous espérons pouvoir très rapidement compléter cette 'librairie' initiale avec des textes comme le "Capital" de Karl MARX, "l'Esquisse de l’organisation politique et économique de la société future" de Gustave de Molinari, "De la liberté" de Stuart MILL, …

Comme nous souhaitons répondre le plus possible à vos attentes, n'hésitez pas à nous contacter pour nous suggérer des ouvrages à éditer/publier. (pour l'instant nous n'éditions et ne publions que des ouvrages du domaine public)

FacebookTwitterLinkedInGoogle+ViadeoPinterestTumblrEmailSMSShare

Les Néerlandais et les eBooks

Une étude récente de la ' Koninklijke Vereniging van het Boekenvak' nous informe qu'un Néerlandais sur 10 lit chaque semaine un eBook et que, de ce groupe, 37 pourcents lisent exclusivement sous forme digitale.

De plus en plus de Néerlandais passent aux publications numériques et utilisent pour ce faire des ereaders, tablettes et laptops ; le ereader semble être le plus populaire chez les femmes et les plus de 50 ans alors que la lecture de livres sur smartphones est le plus courant sur les moins de 34 ans.

Deux tiers des lecteurs habituels de livres papeirs envisagent de passer aux eBooks tandis que 85 pourcents des Néerlandais qui ne lisent pas n'envisagent pas de commencer à lire des eBooks.

La très large majorité des sondés admet avoir plus de plaisir à la lecture d'un livre papier.

Et vous, que pensez-vous des eBooks ? en lisez-vous souvent ? 

.

FacebookTwitterLinkedInGoogle+ViadeoPinterestTumblrEmailSMSShare

L’édition numérique en marche …

Voilà, le site d'e-ditions.eu se met en place, vous y trouverez, petit-à-petit, tout ce que vous souhaitez savoir sur l'édition numérique, les livres électroniques (eBooks), …

Nous sommes à votre service, n'hésitez pas à nous contacter pour toute question que vous pourriez avoir concernant la création, la conversion, la lecture, … d'eBooks (en particulier au format ePub qui est l'un des plus courants). Mais ne vous limitez pas à des questions, demandez-nous également de vous aider dans la transformation de votre fonds 'papier' en un fonds 'électronique' qu'ensemble nous mettrons en vente sur Internet (votre propre e-boutique, la nôtre et/ou les places de marché les plus importantes).

FacebookTwitterLinkedInGoogle+ViadeoPinterestTumblrEmailSMSShare